278
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies     

Compte rendu du CTA du 21 janvier 2019


MAJ du 22 janvier 2019 - Auteur : Sgen-CFDT Champagne ArdenneRejoignez-nous : bulletin d'adhésion dans le menu de gauche

Sgen-CFDT


Ce Comité Technique Académique a pour objet essentiel de répartir dans les grandes masses les moyens pour la rentrée 2019 et de discuter les évolutions de la carte des formations professionnelles.

fleche Lire la déclaration liminaire du Sgen-CFDT

Carte des formations professionnelles (voir le document)

Le Sgen-CFDT est le seul syndicat à avoir expressément demandé une annulation des mesures proposées en bac pro GA (voir déclaration et questions diverses).

La Rectrice a choisi de ne pas modifier ses propositions au motif que :
  • les capacités d'accueil sont adaptées aux élèves réellement inscrits
  • il est nécessaire de commencer à réduire la voilure
  • les effets de suppression de postes n'arriveront que dans trois ans
  • les collègues sont ou seront accompagné.e.s par les services
La Rectrice n'a pas répondu à la demande du Sgen-CFDT d'un dispositif d'accompagnement spécifique, n'a pas souhaité répondre à notre demande de savoir si effectivement les capacités d'accueil dans les établissements visés par les mesures étaient supérieures au nombre d'inscrits (d'après les collègues, ce n'est pas le cas).

Le Sgen-CFDT et les autres syndicats ont unanimement voté contre la carte des formations professionnelles.

Moyens enseignants du Premier degré

L'Académie n'aura à prononcer dans l'ensemble ni création ni suppression de postes. Ce solde neutre est à répartir entre les différents départements en tenant compte de la poursuite des dédoublements CP/CE1 REP/REP+ et autres écoles selon les priorités départementales, des spécificités territoriales et de la baisse démographique dans les 4 départements.

Selon ce calcul, les Ardennes perdront 12 postes, l'Aube gagnera 5 postes, la Marne gagnera 16 postes, la Haute-Marne perdra 9 postes.

Le Sgen-CFDT et les autres syndicats ont unanimement voté contre.

Moyens enseignants du Second degré

L'Académie aura à prononcer 58 suppressions de postes compensées par 45 équivalent temps plein en HSA. En réalité, sur le terrain ce sont 103 postes qui seront supprimés.

Le Sgen-CFDT a dénoncé cette opération de communication ministérielle qui vise à cacher la réalité des suppressions de postes par un apport en HSA. Apport en HSA qui par ailleurs serait la panacée pour résoudre le problème de la baisse du pouvoir d'achat des personnels.

Ces suppressions sont réparties comme suit : 40,5 postes en collèges, 32,5 postes en LGT, 30 postes en LP. En « compensation », les collèges recevront l'équivalent en HSA de 31,5 postes, les LGT de 5 postes et les LP de 8,5 postes.

Le Sgen-CFDT et les autres syndicats ont unanimement voté contre.

Selon l'article 48 du Décret 2011-184 sur les Comités techniques, « Lorsqu'un projet de texte recueille un vote défavorable unanime, le projet fait l'objet d'un réexamen et une nouvelle délibération est organisée dans un délai qui ne peut être inférieur à huit jours et excéder trente jours. »

Emplois administratifs, techniques, santé-sociaux

17 postes administratifs seront supprimés à la prochaine rentrée. La répartition entre établissements et services déconcentrés sera proposée ultérieurement.

2 postes de direction seront supprimés à la prochaine rentrée. La répartition sera proposée ultérieurement.

En ce qui concerne les Psy-EN, CPE, infirmiers, assistants sociaux et médecins, il n'y aura ni suppression ni création de postes.

Il n'y a pas de vote sur les emplois administratifs, techniques, santé-sociaux.

Les questions diverses du Sgen-CFDT

Globalement, elles ont été balayées d'un revers de main au motif que c'est la Rectrice qui décide et que les services travaillent.

Le Sgen-CFDT a rappelé qu'il n'a jamais été dans son intention de décider à la place de qui que ce soit ni de reprocher aux services de ne pas faire leur travail, bien au contraire. Le Sgen-CFDT assume son rôle d'organisation syndicale en étant force de propositions et ne souhaite pas se contenter de voter contre des tableaux statistiques.

Plus particulièrement sur les AESH et les AED, la Rectrice refuse de convoquer la CCP pour des motifs autres que des sanctions disciplinaires alors que l'article 19 de l'arrêté du 27 juin 2011 dispose bien que ces commissions « peuvent en outre être consultées sur toute question d'ordre individuel relative à la situation professionnelle des agents contractuels entrant dans leur champ de compétence. ».

L'administration a indiqué qu'un travail est en cours pour renforcer et accompagner le service mutualisé de Chaumont. Le Sgen-CFDT a salué ce travail nécessaire pour soutenir des collègues trop peu nombreuses face au nombre croissant d'AESH et à la complexité grandissante des questions.

L'administration a également indiqué attendre les évolution réglementaires à venir sur les AESH, notamment sur la possibilité de créer des temps plein articulés entre l'Éducation nationale et les collectivités territoriales.

Pour le Sgen-CFDT, il y a néanmoins des réponses à apporter ici et maintenant.

Le Sgen-CFDT continuera sans relâche d'agir pour une égale dignité de tous les personnels de l'Éducation nationale.

En ce qui concerne la fusion des académies, pour l'instant c'est un non sujet. La Rectrice a indiqué que les trois académies devaient transmettre un document d'orientation très synthétique au Ministère pour la fin du mois et que c'est sur la base de ce document que les Ministres traceront une feuille de route aux académies. C'est dans le cadre de cette feuille de route que pourra se mettre en place le dialogue social sur les effets concrets de la fusion. Au Premier janvier 2020, il y aura administrativement une seule académie Grand Est mais cela ne devrait rien changer pour les personnels. L'objectif est celui d'effets concrets à l'horizon 2022.


Nathalie LEGROS
Représentante Sgen-CFDT Champagne-Ardenne au CTA

Julien DURUISSEAU
Secrétaire général du Sgen-CFDT Champagne-Ardenne
Représentant Sgen-CFDT Champagne-Ardenne au CTA

5 visiteurs Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2019

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES
MARNE 15 bd de la Paix - REIMS 09-63-65-46-32 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.frPermanence le Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)
ARDENNES 21 rue JB Clément - CHARLEVILLE 06-85-26-32-41 (1er degré)
06-75-45-39-81 (AESH, AED, contractuels)
06-45-73-24-78 (Tous type de dossier)
sgen.cfdt.08@wanadoo.frPermanence le Jeudi (toute la journée)
AUBE 2,A Bd du 1° Ram - Troyes 03-25-73-53-57 sgen.cfdt.aube@wanadoo.frPermanence le Lundi (toute la journée)
Mercredi (après-midi) et Jeudi (matin)
HAUTE-MARNE 29 rue Bouchardon- CHAUMONT 06-45-73-24-78 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.fr RDV téléphonique


Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion