224

Avenir des écoles, établissements et personnels dans les Ardennes


MAJ du 3 mars 2018 - Auteur : Sgen-CFDT Champagne ArdenneRejoignez-nous : bulletin d'adhésion dans le menu de gauche

Sgen-CFDT
Le Sgen-CFDT a eu plusieurs occasions ces derniers jours de dialoguer avec l'Inspection académique (CTSD le 23 janvier, audience et CDEN le 25 janvier). De nombreux sujets ont été abordés que vous pouvez retrouver en cliquant sur les liens ci-dessous :


Réseau des collèges

Le CDEN (glossaire) s'est tenu jeudi 25 janvier.

Deux sujets importants étaient à l'ordre du jour : la carte scolaire du premier degré et le réseau des collèges.

Le Conseil départemental qui a la compétence d'ouverture et fermeture des collèges (ainsi que l'entretien, l'équipement...) n'a pas fait d'annonce fracassante mais a ouvert officiellement la phase de dialogue entre tous les acteurs concernés.

Une seule certitude à ce stade : aucune mesure ne sera prise pour la rentrée 2018. Il semble en revanche que la plupart des décisions qui seront prises le seront pour un effet à la rentrée 2019.

Le Conseil départemental s'est voulu rassurant sur la méthode. Il a souligné son souhait d'une concertation sereine, ses objectifs de bonnes conditions de travail pour les élèves et de mixité sociale et l'absence d'objectifs financiers.

Le Sgen-CFDT a souligné l'objectif partagé par tous les intervenants en faveur de la mixité sociale, la nécessité de respecter tant le temps de l'administration (préparation de rentrée, mouvement...) que le temps propre à chaque agent pour entendre les décisions et préparer une éventuelle mutation. Le Sgen-CFDT a aussi rappelé, comme lors de l'audience avec le DASEN, que dans les collèges ne travaillent pas que des enseignants mais aussi des CPE, AED, AESH et AESH-CUI, des personnels administratifs, infirmiers ou sociaux, des Psy-EN, des chefs d'établissements et bien évidemment les personnels départementaux.

Retour au sommaire



AESH et CUI

Le Sgen-CFDT a interpellé le DASEN sur les suites données au niveau départemental au groupe de travail qui s'est tenu en juillet 2017 . Le rectorat a souhaité passer les contrats des AESH à 36 semaines (ce qui est contraire aux textes en vigueur). Pour autant nous nous sommes pas opposés à cela (le nombre d'heures de travail est toujours le même pour un temps plein, c'est 1607 heures moins quatorze heures de fractionnement ) à condition de compter toutes les heures périphériques des agents dans le temps de travail (conseil des maîtres, préparation , accueil des familles, temps de repas en accompagnement...). Pour le moment le compte n'est pas bon !

Nous avons découvert que les engagements pris par la DRH de l'académie n'étaient a priori pas tenus , la DRH s'en tenant à un double discours.

Nous attendons toujours une lettre de cadrage destinée aux chefs d'établissement concernant les missions des AESH.
En ce qui concerne les quotités de travail à 50 % nous les dénonçons:impossible de vivre avec moins de 700 euros .
Nous nous sommes inquiets de l'avenir des CUI ash en fin de contrat et non embauchés comme AESH

Retour au sommaire



Santé au travail

La mise en place du registre santé ,sécurité au travail électronique , mis en place grâce à l'investissement du secrétaire Sgen CFDT des Ardennes est sans nulle doute une avancée pour tous les agents .
Pour autant , pour le moment cela cafouille ! Le personnel, les chefs et agents de prévention n'ont pas assez d'informations. Les collègues qui le renseignent n'ont pas toujours la certitude que celui-ci est pris en compte .De plus , une simple réponse du chef de service est traduite actuellement comme « dossier traité » ,ce qui n'est pas vrai dans les faits.

Retour au sommaire



Carte scolaire du Premier degré

  • retraits d'emplois définitifs : primaires, élémentaires, RPD
    • Rumigny (Rethel)
    • Glaire (Sedan)
    • Rethel Mazarin (Rethel)
    • Rocroy Hiraumont (Revin)
    • Vireux-Wallerand Les Bruyères (Revin)
    • Douzy Elémentaire (Sedan)
    • Givet Charles de Gaulle élémentaire (Revin)
    • Pure (Sedan )
    • Beaumont en Argonne (Vouziers)
    • Les Hautes Rivières (CM2)
    • Noyers Pont Maugis (Sedan)
    • Givonne (Sedan)
    • Buzancy (Vouziers)
    • Rethel Mermoz (Rethel)
    • Villers Semeuse Le plateau (CM1)
    • Haybes (Revin)
    • Charleville Kennedy Jaures (CM2)
    • Charleville La Citadelle (IA-Adjoint)
    • Saint Germainmont (Rethel)

  • retraits d'emplois conditionnels : primaires, élémentaires, RPD
    • Brieulles-sur-Bar (Vouziers)
    • Renwez (Revin)
    • Tournes (CM2 )

  • retraits d'emplois définitifs : maternelles
    • Warcq Bellevue (CM1)
    • Carignan maternelle (Sedan)
    • Charleville Calmette maternelle (IA-Adjoint)
    • Bogny/Meuse René Hugot (CM2) éducation prioritaire
    • Revin Campagne (Revin) éducation prioritaire

  • retraits d'emplois conditionnels : maternelles
    • Givet Charles de Gaulle maternelle (Revin)

  • Implantations d'emplois définitives: primaires, élémentaires, RPD
    • Sault les Rethel poste PEMF (Rethel)
    • Margut (Vouziers)
    • Implantation d'emploi conditionnelle : primaires, élémentaires, RPD
    • Thin le Moutier (Rethel)

  • Implantations d'emplois : dédoublements CP/CE1 en REP+ et REP
    • Charleville Baudin (CM1) 1 implantation ( Juin 2017)
    • Charleville Jean Zay (CM1) 1 implantation ( juin 2017)
    • Charleville Brossolette (CM1) 2 implantations
    • Charleville Les Haybions (CM1) 1 implantation ( juin 2017) +1 implantation + 1 conditionnelle
    • Charleville P.Vienot (CM1) 1 implantation ( Juin 2017)+ 1 implantation
    • Charleville Capucines (CM1) 1 implantation ( Juin 2017)+1 implantation
    • Sedan L.Adam (Sedan) 1 implantation ( juin 2017)
    • Sedan La prairie (Sedan) 1 PDMQDC
    • Sedan Esplanade (Sedan) 1 PDMQDC
    • Charleville H.Bronnert (CM1) 1 implantation
    • Charleville Hanot (CM1) 1 PDMQDC+1 implantation
    • Bogny sur meuse V.Hugo (CM2) 1 PDMQDC
    • Bogny sur Meuse Les vanelles (CM2) 1PDMQDC
    • Bogny sur meuse A.Decopons (CM2) 1 PDMQDC
    • Charleville Joliot Curie (CM2) 1 PDMQDC
    • Charleville Mozart(CM2) 1 PDMQDC + 1 implantation
    • Charleville Rouget de Lisle (CM2) 1 PDMQDC
    • Nouzonville La cachette (CM2) 1 PDMQDC
    • Nouzonville Devant Nouzon (CM2) 1 PDMQDC + 1 implantation
    • Nouzonville Centre (CM2) 0,5 PDMQDC+1,5 implantations
    • Revin Campagne (Revin) 1 PDMQDC
    • Revin Calmette (Revin) 0,5 PDMQDC + 0,5 implantation
    • Revin Trabbia (Revin) 0,5 PDMQDC + 0,5 implantation
    • Fumay Charnois (Revin) 1 implantation
    • Vivier au court F.Mitterand (Sedan) 1 PDMQDC
    • Vrigne aux Bois Jean Jaurès (Sedan) 1 PDMQDC+1 implantation
    • Gespunsart (CM2) 1 implantation conditionnelle

  • Implantations d'emplois : dédoublements CP/CE1
    • Mouzon Centre (Vouziers) 1 implantation
    • Attigny (Vouziers) 1 PDMQDC
    • Rethel Mermoz (Rethel) 1 PDMQDC

  • Restructuration d'écoles :
    • Fusion des écoles maternelle et élémentaire de Pouru-Saint-Rémy : un retrait d'emploi
    • RPD Deville-Laifour accueillera les élèves de l'élémentaire de Laifour à Deville et l'école maternelle de Deville accueillera les maternels de Laifour.
    • Fermeture de l'école d'Autrecourt et Pourron (en attente de la décision du conseil municipal)

  • Autres :
    • Retraits d'emplois
      • 1 chargé de mission ASH
      • 1 CPD EPS 1er degré
      • 1 poste PEMF Mermoz
      • 1 poste G école Charnois Fumay
      • 1 poste G école Blanpain Sedan
      • 2 brigade formation continue
      • 1 brigade Revin
      • 1 Brigade Vouziers
    • Implantations :
      • 1 conseiller pédagogique ASH
      • 1 poste PEMF Sault-Les-Rethel
      • 1 enseignant référent handicap ( conditionnelle)
Au moment du vote, le Sgen-CFDT s'est abstenu. En effet, si d'une part on ne peut que regretter la fermeture de classe, force est de constater que les services de l'Inspection académique n'avaient d'autre choix que de jouer les équilibristes entre les priorités ministérielles (dédoublement en CP/CE1 REP et REP+) et les contraintes budgétaires imposées.

Retour au sommaire



Infirmiers

Au cours de ses nombreuses visites d'écoles, collèges, lycées ou services déconcentrés, le Sgen-CFDT a été interpellé sur des incohérences dans la constitution de certains secteurs collèges/écoles dans les Ardennes. Les collègues font valoir leur souhait de pouvoir suivre les élèves de la maternelle au collège plutôt que de voir une partie des élèves suivis en maternelle et élémentaire partir dans un autre collège (sous réserve bien entendu des choix des familles). L'Inspection académique s'est engagée à étudier en particulier la situation du Sedanais. Le Sgen-CFDT en a profité pour attirer l'attention de l'IA-DASEN sur la situation des infirmiers et infirmières dans le cadre de la refonte du réseau des collèges ardennais (lien vers l'article).

Retour au sommaire



Conditions de travail des écoles petites et/ou rurales

Les militants du Sgen-CFDT viennent régulièrement à votre rencontre. N'hésitez d'ailleurs pas à nous solliciter pour venir dans votre école.

Au cours de ces rencontres, les collègues travaillant dans les écoles petites et/ou rurales nous ont fait part de diverses difficultés qui leur sont propres et dont le traitement n'entrent pas dans les cases des procédures et dispositifs administratifs.

Le Sgen-CFDT est donc intervenu lors d'une audience avec le DASEN le 25 janvier pour souligner quelques sujets pour lesquels des évolutions seraient appréciables pour les collègues, enseignants et directeurs.

Stages de remise à niveau
Le Sgen-CFDT a attiré l'attention sur une inégalité de traitement des élèves concernés par ce dispositif en particulier en milieu rural. Le morcellement, la faiblesse des effectifs, le manque d'enseignants volontaires et l'organisation tardive obligent l'administration à regrouper des élèves sur des sites trop éloignés pour les familles. L'administration va donc réfléchir à la création d'un vivier d'enseignants volontaires en amont.

Aide administrative
Enfin, le DASEN nous a annoncé que la Rectrice reprenait le dossier de la simplification des tâches de direction. En particulier, une application serait déployée prochainement grâce à laquelle les circonscriptions pourront elles-mêmes, et sans solliciter les directeurs et directrices, obtenir des données et des informations sur les écoles.



Frais de déplacements des PE remplaçants

Le Sgen-cfdt avaient rencontré en juin 2017, au cours d'une audience technique, plusieurs membres de l'administration pour obtenir des réponses à propos du calcul de l'ISSR. Nous avions soulevé, entre autre, le problème du nombre de kilomètres non pris en compte dans le calcul lors de conditions spécifiques (travaux, non déneigement....). Le logiciel prenant en charge ce calcul et les textes d'application étant nationaux, la DSDEN des Ardennes dit avoir sollicité le ministère mais n'a reçu aucun retour. Elle continue donc d'appliquer les textes...

Retour au sommaire



Haut de page

1 visiteur Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2018

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
Nos comptes
ESPACES PRIVÉS
Espace adherents
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT Sgen-CFDT en régions SGEN + CFDT CFDT FP Reconstruire l'Ecole  Raconter le travail Blog Campus Blog EPS Blog Le numérique Blog ASH Blog CIO Blog jeun. et sports Blog AVS

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES
ARDENNES 21 rue JB Clément - CHARLEVILLE 03-24-33-96-74 sgen.cfdt.08@wanadoo.frPermanence le Jeudi (toute la journée)
AUBE 2,A Bd du 1° Ram - Troyes 03-25-73-53-57 sgen.cfdt.aube@wanadoo.frPermanence le Lundi (toute la journée)
Mercredi (après-midi) et Jeudi (matin)
MARNE 15 bd de la Paix - REIMS 09-63-65-46-32 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.frPermanence le Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)
HAUTE-MARNE 29 rue Bouchardon- CHAUMONT 03-25-03-97-02 sgen-cfdt52@orange.fr Permanence le Jeudi (toute la journée)


Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion