422

Bilan des RAR : de la pertinence de l'éducation prioritaire


MAJ du 10 janvier 2011 - Auteur : J. DURUISSEAU Secrétaire Général Sgen-CFDT Académie de Reims
Réseaux Ambition Réussite : Pour le Sgen-CFDT, le bilan des RAR confirme la pertinence de l'éducation prioritaire

Le rapport de juin 2010 du Men souligne les progrès significatifs, enregistrés pour les élèves de RAR, notamment dans la réduction des écarts avec les autres collégiens dans certaines compétences et aux résultats au Diplôme National du Brevet.

Il reste bien sûr des difficultés notables dans la maîtrise des compétences de base de la langue ainsi qu'une dégradation dans l'orientation des élèves à l'issue de la seconde.

Mais ce bilan est positif. Il salue le travail des personnels de ces établissements et reconnaît l'utilité des personnels supplémentaires affectés en RAR. Il valorise les pratiques innovantes et de travail en équipes de ces établissements. Il note d'ailleurs que les nouveaux établissements Clair « ont vocation à intégrer les avancées des RAR ».

Cependant le rapport pêche parfois par optimisme ou par omission.

Ainsi, il minimise l'impact de la suppression de la carte scolaire sur les RAR, alors même qu'il relève que plupart des établissements ont perdu des élèves et qu'une « quarantaine » sur 254 collèges concernés ( c'est à dire 1/6) en ont perdu beaucoup. Depuis la décision en 2007 d'assouplissement de la carte scolaire par le président de la République, les établissements RAR ont perdu près de 11000 élèves au total passant de 126000 en 2006/2007 à 115 300 en 2009/2010 et que le nombre de demandes de dérogations est deux fois plus fort en RAR que dans les autres établissements (22% contre 10,5%). Pour le Sgen-CFDT la carte scolaire doit être repensée notamment pour enrayer cette désertification progressive mais régulière des RAR

Ce rapport fait aussi l'impasse sur les conditions de travail des personnels. Pourtant certains indicateurs trahissent un climat pour le moins difficile : les conseils de disciplines sont trois fois plus nombreux dans les RAR qu'ailleurs (19/1000 contre 6 pour 1000), les enseignants en RAR sont de jeunes débutants et restent peu de temps.

Oui, il faut en RAR « des équipes plus stables et plus expérimentées » mais alors il faut cesser de nommer, sans leur accord, les nouveaux enseignants dans ces établissements, et il serait temps que l'investissement des enseignants et des équipes soit reconnu et valorisé.

Le Ministère reconnaît que la politique « ambition réussite » vise à lutter contre les inégalités scolaires liées à l'origine sociale. La politique de réussite visée est donc bien une politique de territoire intégrant collège et écoles et non centrée sur un établissement comme dans le cas des Clair. L'éducation prioritaire est aussi présente dans les RRS (réseaux de réussite scolaire) et il faudra bien aussi se préoccuper de leur avenir, de leurs élèves et de leurs personnels même si ce bilan consacré aux RAR n'en dit rien .

Ce rapport conduit le Sgen-CFDT à réitérer sa demande de reconnaissance et de relance de l'ensemble de l'éducation prioritaire (RAR et RRS) en lien avec une politique de la ville permettant une plus grande mixité sociale et scolaire.


5 visiteurs Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2020

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES

MARNE
15 bd de la Paix - REIMS
09 63 65 46 32
51@sgen.cfdt.fr

Permanence :
Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)

ARDENNES
21 rue JB Clément - CHARLEVILLE
06 85 26 32 41 (1er degré)
06 75 45 39 81 (AESH, AED, contractuels)
06 45 73 24 78 (Tous type de dossier)
08@sgen.cfdt.fr

Permanence :
Jeudi (toute la journée)

AUBE
2,A Bd du 1° Ram - TROYES
03 25 73 53 57
10@sgen.cfdt.fr

Permanence :
Lundi (toute la journée)
Mercredi (après-midi) et Jeudi (matin)

HAUTE-MARNE
29 rue Bouchardon- CHAUMONT
06 45 73 24 78
52@sgen.cfdt.fr

Permanence :
RDV téléphonique





Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion