En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies     
Former, accueillir, et respecter : agents contractuels - Sgen-CFDT Champagne Ardenne 442

Former, accueillir, et respecter : agents contractuels


MAJ du 20 juin 2013 - Auteur : Jean-Luc EvrardSecrétaire fédéral Sgen-CFDT

Former, accueillir, et respecter : agents contractuels La loi Sauvadet, issue d'un accord signé par la CFDT Fonctions publiques, va considérablement améliorer le sort des collègues non titulaires, mais le chantier de la qualité de vie au travail reste ouvert.

Les agents contractuels vont pouvoir bénéficier d'une titularisation après un examen professionnel ou un concours réservé. On ne peut que s'en satisfaire.
Les recrutements organisés au primtemps 2013 ont toutefois révélé l'impréparation des autorités académiques face à la difficulté de l'exercice : les prochaines sessions devront éviter la confusion qui a parfois accompagné la détermination des droits à la titularisation.
Il va falloir aussi trouver une solution satisfaisante pour les personnes qui exercent une fonction pour laquelle il n'existe pas de corps de fonctionnaire titulaire - c'est le cas notamment en MGI et Greta, ainsi que certains postes dans le supérieur.
Pour ces collègues, il faut trouver à la fois des épreuves validant leur métier et leur expérience professionnelle et un cadre sécurisant pour leur titularisation


Former, accueillir, et respecter : agents contractuels
REVENDICATION D'UN DISPOSITIF PERENNE

Pour autant, la réflexion doit s'engager dès à présent sur l'après Sauvadet. Cette loi ne prévoit qu'une fenêtre de titularisation de 4 ans : que se passera-t-il après ? Quelles seront les perspectives pour ceux qui n'auront pas été éligibles à la titularisation ?
La CFDT, bien isolée sur ce plan dans le paysage syndical, continue de revendiquer la création d'un dispositif pérenne de titularisation des contractuels expérimentés : c'est l'unique façon d'en finir avec la précarité.
Et c'est aussi dans l'intérêt des services : la pratique d'un métier sur le terrain, est sûrement un mode de validation des aptitudes aussi pertinent qu'un concours !



Former, accueillir, et respecter : agents contractuels
CONDITIONS DE TRAVAIL ET REMUNERATIONS

Dans l'immédiat, il faut aussi améliorer les conditions de travail des agents non titulaires.

En matière de rémunération, si des grilles de salaires, sont indispensables, il faut réclamer la suppression des recrutement en catégorie 3 (réservé aux bac plus 2, employés essentiellement en lycée professionnel).

La rémunération dans cette catégorie est bien trop basse (indice 321), surtout quand les revenus sont amputés par des frais de déplacement voire de logement.

La prise en compte des différents frais professionnels pour ces catégories par l'administration est aussi une question importante.

Considérer les personnels, c'est aussi savoir les accueillir dans l'établissement.
Dans ce cadre, l'élaboration dans chaque académie d'un « protocole d'accueil type » serait intéressant : connaître ses obligations, ses droits, ses interlocuteurs, semble indispensable, de même qu'être accompagné par un référent ou un tuteur dans son nouvel établissement.
De plus, chacun devrait bénéficier de formations pour apprendre le métier.

Respecter les personnels, c'est aussi mettre fin à la vacation, summum de la précarisation.
C'est faire cesser des inspections infantilisantes et humiliantes pour des personnels particulièrement stressés parce que menacés directement pour leur emploi



Former, accueillir, et respecter : agents contractuels
QUALITE DE VIE AU TRAVAIL

Enfin, quelques mesures simples amélioreraient la qualité de vie au travail :
  • associer réellement les CCP à la réflexion sur les parcours des collègues,
  • sécuriser les nominations à partir de critères déterminés académiquement et mis en oeuvre par la CCP qui jouerait ainsi le rôle de CAPA,
  • imposer des règles de bon sens comme mettre en place le tuilage entre le remplaçant et le remplacé,
  • prévoir un délai de 48h entre l'annonce de la suppléance et le début de celle-ci...
Un vaste chantier, mais qui en vaut la peine.
Jean-Luc Evrard, Profession Education n°220




2 visiteurs Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2019

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
Nos comptes
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES
ARDENNES 21 rue JB Clément - CHARLEVILLE 06-85-26-32-41 (1er degré)
06-75-45-39-81 (AESH, AED, contractuels)
06-45-73-24-78 (Tous type de dossier)
sgen.cfdt.08@wanadoo.frPermanence le Jeudi (toute la journée)
AUBE 2,A Bd du 1° Ram - Troyes 03-25-73-53-57 sgen.cfdt.aube@wanadoo.frPermanence le Lundi (toute la journée)
Mercredi (après-midi) et Jeudi (matin)
MARNE 15 bd de la Paix - REIMS 09-63-65-46-32 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.frPermanence le Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)
HAUTE-MARNE 29 rue Bouchardon- CHAUMONT 06-45-73-24-78 sgen-cfdt52@orange.fr Permanence le Jeudi (toute la journée)


Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion