1058

Dialogue bimensuel recteur personnels de directions

MAJ du 28 janvier 2022

Rencontre Personnels de direction - Recteur sur la situation sanitaire

Membres présents :

Monsieur le recteur - Madame la Secrétaire Générale - Madame la conseillère technique infirmière - Monsieur le directeur de cabinet

 

Représentant Sgen-CFDT - Représentante SNPDEN - Représentant CGT personnel de direction - Représentant syndicat des Inspecteurs

 

 

Le recteur présente le contexte de cette audience :

  • Demande du Ministre d’un dialogue social large avec tous les représentants, y compris les parents et les élèves.

Objectif : objectiver la situation sanitaire et donner de l’information.

 

3 angles sont abordés :

  • Les moyens humains et le remplacement

  • Les moyens humains concernant les AED

  • Les dispositifs sanitaires

 

 

Madame Meyer, CT infirmière donne des éléments généraux de la situation sanitaire :

 

  • Un rebond spectaculaire de la propagation de l’épidémie en janvier

  • Augmentation des hospitalisations mais sur une durée moins longue

  • Baisse des entrées en réanimation (moindre gravité du variant omicron)

  • Taux de positivité des tests : 32% alors que précédemment 20%

  • Taux de vaccination des 12-17 ans : 79%

  • Les taux positifs d’élèves en janvier sont 4 fois plus nombreux qu’avant.

 

Le recteur présente le dispositif sanitaire mis en place :

 

  • Distribution de masques chirurgicaux dans tous les établissements

  • Distribution d’auto tests pour les internats, utilisation de strocks et achats sur fonds propres du rectorat

  • Les masques FFP2 ne sont pas préconisés par les autorités médicales

  • Le fichier FT19 bis n’est plus à renseigner ni à transmettre

  • Les attestations pour récupérer des auto tests : un certain flou…

 

Sur le plan RH :

  • Il s’agit du point critique

  • Recours aux retraités pour des remplacements. Quelques volontaires mais problème au niveau du montant du salaire qui vient percuter le montant des pensions de retraite…

  • Recours aux listes complémentaires de concours pour le 1er degré : 16 personnes concernées dont certains déjà contractuels ou en poursuite d’étude. Proposition de démarrer sur un statut de prof stagiaire au retour des congés de février.

  • Recours au vivier des master MEEF1 : outre des difficultés de disponibilité, la période de contractuel proposée sera considérée comme la période de stage obligatoire dans le cadre du master.

  • Mais le plus gros de la difficulté reste celui du vivier

 

Intervention du SGEN CFDT : cette difficulté du vivier est également à lire selon les contextes territoriaux et surtout du manque d’attractivité lié aux très faibles conditions de rémunérations offertes.

 

Sur les renforts humains :

  • Dotation ministérielle puis académique de 0,5 AEd par lycée

  • Dotation d’heures supplémentaires pour les AED en collège, pour davantage de souplesse et de réactivité….

  • Si des difficultés supplémentaires apparaissent : prendre attache avec le DPSE

  • En circonscription (uniquement, pas en école) : supports administratifs, beaucoup de candidatures, devraient êtres pourvus rapidement.

  • Les médiateurs LAC prolongés jusque-là fin de l’année scolaire.

 

Intervention du SGEN CFDT :

 

Ce temps de dialogue était attendu et apprécié : les perdirs sont attachés à la ligne hiérarchique Ministre- Recteur- (DASEN ?) – chef d’établissement et nous change des annonces médiatiques.

 

  • La gestion COVID écrase l’actualité des établissements et prend beaucoup de temps aux équipes :

    • Vie scolaire pour le suivi des absences, retours cas contact, tracing, relations parents, respect du protocole sanitaire

    • Infirmière : une évidence

    • Enseignants : gestion des absences et de la continuité pédagogique impossible

    • Les perdirs : gestion des absences, colmatage des brèches, tenter de comprendre et d’expliquer les protocoles qui se succèdent. Qui s’épuisent dans la gestion sanitaire le jour et qui font leur vrai travail le soir et le week end. Le tout, sans aucune reconnaissance.

  • La succession des protocoles est illisible et devient incompréhensible. Exemple en EPS pour la piscine : qui sait où en en est ?

  • Dans les protocoles : il est difficile pour les perdir de lire des formulations du type « il est déconseillé de … »

  • Une situation nouvelle : les parents commencent ouvertement à se moquer et à tourner en ridicule nos méthodologies et protocole. Cela nuit gravement à la crédibilité et à l’autorité de notre institution.

  • Les remontées quotidiennes instituées par le rectorat depuis janvier : un dispositif plutôt efficace, bien organisé et peu chronophage pour peu que l’établissement s’organise en conséquence. MAIS : doublon avec les demandes de remonté par les DSDEN. D’autant plus que ces remontées sont de différents formats selon les départements.

  • Concernant les attestations pour récupérer les auto tests : certaines académies les ont transmises directement aux personnels et aux enseignants sans passer par les chefs d’établissement.

Réponses du recteur :

 

  • Pleinement conscient des difficultés rencontrées par els équipes de direction et de vie scolaire. « Tout le monde ploie sous le fardeau »

  • Il va se pencher sérieusement sur les doublons DSDEN / rectorat et sur la remontée d’information.

  • Sur les protocoles : le MEN est en lien (sous tutelle ?) avec le ministère de la santé qui édicte les règles, qui sont ensuite traduites pour le domaine scolaire.

  • Mise en place d’un travail pour anticiper la sortie de crise. Comment prendre en compte le physique, le psychique, le social et les apprentissages. Importance de « redémarrer » progressivement en hiérarchisant les priorités et en s’adaptant au contexte local.

  • La FaQ : donne un cadre de droit. Il convient ensuite de prendre en considération le contexte moral et éthique avant de prendre une décision. Ni rigidifier, ni abandonner le cadrage. Faire évoluer le curseur.

  • Suite de ce dialogue la 2eme semaine après les congés.

 

 

Votre représentant des personnels de direction SGEN-CFDT :

David HARTMANN

1969 visiteurs Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2022

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES

MARNE
15 bd de la Paix - REIMS
09 63 65 46 32
51@sgen.cfdt.fr



Permanences :
Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)

ARDENNES
21 rue JB Clément - CHARLEVILLE
06 85 26 32 41 (1er degré)
06 75 45 39 81 (AESH, AED, contractuels)
06 45 73 24 78 (Tous type de dossier)
08@sgen.cfdt.fr

Permanences :
Mercredi 14h-16h
Jeudi (toute la journée)

AUBE
2,A Bd du 1° Ram - TROYES
03 25 73 53 57
10@sgen.cfdt.fr



Permanences :
Mercredi (après-midi)
Jeudi (toute la journée)

HAUTE-MARNE
29 rue Bouchardon- CHAUMONT
06 45 73 24 78
52@sgen.cfdt.fr



Permanences :
Rendez-vous téléphonique




Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins statistiques et de personnalisation. J'ai compris