1078

Compte rendu du CTSD de la marne du 28/06/22

MAJ du 30 juin 2022

Comité Technique Spécial Départemental du 28/06/2022

 

 

Pour répondre aux déclarations liminaires qui évoquent entre autres la dégradation des conditions d’exercice des personnels et la perte d’attractivité de nos métiers monsieur l’inspecteur d’académie déclare que :

  • " Nous avons aujourd’hui besoin de faire redécouvrir nos métiers. Il y en a une lecture souvent négative dans les médias, une lecture centrée sur les violences, sur les effectifs très nombreux. "

     

Sur les contractuel.les il précise :

  • " Nous leur portons une attention particulière avec une démarche d’accompagnement. Un assez grand nombre sont, cette année, reçus au concours. Nous continuerons donc cet accompagnement en vue de les préparer au concours. "

     

Pour l’évaluation des écoles il indique que :

  • " 18 heures d’accompagnement sont prévues. S’y ajoute une formation des directeur-trices d’écoles de 6 heures. La DSI peut fournir des indicateurs.

  • année 1 auto-évaluation

  • année 2 réécriture du projet d'école "

 

L’inspecteur d’académie ajoute que :

  • "On va étudier ce qui va remonter. Ça ne doit pas devenir chronophage."

  • " Dans le second degré la demande est faite de certains chefs d’établissement de rentrer dans le processus pour effectuer un travail en équipe.

  • On adaptera pour l’instant c’est le cadre de départ. On fera un bilan avec les IEN. "

 

L’inspecteur d’académie, sur les difficultés du métier qui sont de nouveau abordées, répond :

  • " Au dernier CHSCT nous avons relevé nombre de signalements (du registre santé et sécurité au travail) mais il faut ramener leur nombre limité aux nombres d’élèves et d’enseignants. On ne peut dire que globalement les collègues soient en difficultés.

  • Je viens de terminer la visite des 65 EPLE de la Marne. On ne me dit pas tout le temps : "C’est affreux ! J’ai envie de démissionner"."

 

Le Sgen-CFDT fait observer que  :

  • On voit beaucoup de gens qui n’osent dire leurs difficultés ou que l’on renvoie à leur médecin traitant. Notre sentiment est que les personnels en difficulté sont plus nombreux qu’auparavant et que notre ministère ne parvient pas à répondre rapidement à leurs situations qui s’aggravent donc. Ces personnels en difficulté ont de fait un impact important sur l’image de notre métier.

 

L’inspecteur d’académie nous annonce :

" On va réinstaller un groupe à la DSDEN qui suivra les enseignants en difficulté. Cela permettra de voir le volume et de quelles manières on peut trouver des situations appropriées. Car il y a tout un ensemble de types de difficultés."

 

- Ajustements de rentrée 2022

Sur les 3 situations en attente :

  • A Warmeriville : On va implanter un moyen sur l’école élémentaire. Cela impact la décharge de direction qui devient complète.

  • A Sainte-Marie à Py : On a un Regroupement pédagogique avec Sommepy-Tahure. Le RPID disparaît. Il y a un rattachement de la commune sur Saint-Hilaire-le-Grand. Le glissement d’élèves aboutit à ouvrir une classe sur Sommepy-Tahure.

  • Sur Champfleury : la commission de sécurité a donné un avis négatif sur la situation actuelle de l’école pour une ouverture mais le maire s’est engagé à réaliser les travaux nécessaires qui seront finis à la rentrée pour permettre celle-ci.

     

Ay centre école maternelle abandon de fermeture.

Projet de fusion des deux écoles avec 3 classes au départ il est possible d’en mettre 4 et les effectifs le justifient

Ecole élémentaire général Carré,décharge de direction +0,5

Ecole orpheline (profil REP)

Ecole primaire de Faverolles : Ouverture car effectifs montent

Ecole maternelle Verbeau (Châlons) décharge de direction +0,17 pour avoir en tout 0,5 à la rentrée

Ecole maternelle Hippodrome (Reims) décharge de direction +0,17 pour avoir en tout 0,5 à la rentrée

EE Petit Betheny la Marelle retrait de l’ouverture décidée en février car effectifs insuffisants

L’école matenelle Gérard Moulin de Châlons : 73 IPS Un retrait engagé en février est abandonné

Ecole Primaire André Malraux (Châlons) Ouverture

car hausse d’effectif, ULIS

Ecole primaire de Pargny les Reims : abandon d’ouverture

On ne peut pas implanter sur cette école car pas de locaux. Des travaux sont prévus mais pour la rentrée 2023.

Ecole élémentaire de Fère Champenoise décharge de direction +0,17 pour avoir en tout 0,5 à la rentrée

Ecole maternelle Vallée Saint-Pierre de Châlons, un retrait (effectifs insuffisants)mais conservation de la décharge de 0,25

 

Autres mesures :

USEP : dotation 0,5 en plus pour avoir un temps complet.

Implantation d’un poste de CPD supplémentaire

Pour la formation :

  • On est sous calibré en terme de moyens explique l’inspecteur d’académie. Il faut penser à une formation de T1 à T3 plus les contractuels.

  • Il précise avoir distribuer tous les moyens avant les vacances car il ne trouve confortable pour personne les changements de la rentrée.

  • Dernier point : une démarche d’accompagnement des directeurs : 1 directeur vie scolaire actuellement à 0,75. Ce dispositif est très apprécié (ce que nous confirmons) Un projet est en cours pour créer un deuxième directeur vie scolaire à 50 % ou 75 % et cela en conformité à la circulaire.

 

Conclusion :

  • La discussion fut réelle. L’inspecteur d’académie à modifié ses ajustements en tenant compte des remarques des organisations syndicales et en mettant en avant l’équité départementale.

  • La création d’un poste pour la formation et d’un deuxième poste de directeur vie scolaire est également un signe positif que le Sgen-CFDT soutient.

  • L’ensemble des OS a d’ailleurs approuvé ses ajustements.

 

Statistiques du mouvement premier degré

  • Postes vacants : 293 (2021), 300 (2022)

  • Restés vacants 60 (2021), 55 (2022) (des directions, de l’ASH...)

  • mouvement intra-départementale 781 (2021) / 785 (2022)

  • postes obtenus 393 (2021) 50,3 %, 393 (2022) 50,06 %

  • candidat muté sur voeu1 :186 (2021) / 169 (2022)

  • mobilité obligatoire 409 (2021) / 379 (2022), dont stagiaires 81 (2021) / 77 (2022)

  • mobilité obligatoire ayant obtenu un poste : 199 (2021) / 197 (2022)

  • pas mutation sur vœu non demandé

     

  • femmes 679 (2021) / 670 (2022)

  • hommes 102 (2021) / 115 (2022) hommes

  • vœu obtenu, femmes 341 (2021) / 342 (2022)

  • hommes 52 (2021) / 51 (2022)

 

demandes de traitement en cas particulier

21 demandes/ 12 satisfaites

demandes pour handicap autre qu’automatiques :

10 faites et 9 obtenues

 

Sur le mouvement des stagiaires l’inspecteur d’académie nous informe qu’il n’a toujours pas une liste arrêtée des personnes à 50 % 100 % et des alternants. L’ objectif est qu’avant la fin des classes tous les stagiaires aient leur poste.

 

Sur le calendrier des promotions hors classe et classe exceptionnelle :

Avant le 14 juillet

 

 

1 visiteur Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2022

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES

MARNE
15 bd de la Paix - REIMS
09 63 65 46 32
51@sgen.cfdt.fr



Permanences :
Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)

ARDENNES
21 rue JB Clément - CHARLEVILLE
06 85 26 32 41 (1er degré)
06 75 45 39 81 (AESH, AED, contractuels)
06 45 73 24 78 (Tous type de dossier)
08@sgen.cfdt.fr

Permanences :
Mercredi 14h-16h
Jeudi (toute la journée)

AUBE
2,A Bd du 1° Ram - TROYES
03 25 73 53 57
10@sgen.cfdt.fr



Permanences :
Mercredi (après-midi)
Jeudi (toute la journée)

HAUTE-MARNE
29 rue Bouchardon- CHAUMONT
06 45 73 24 78
52@sgen.cfdt.fr



Permanences :
Rendez-vous téléphonique




Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion