1100

CSA-SD Marne carte scolaire du 6 mars 2023

MAJ du 7 mars 2023

CSA-SD Marne du 6 mars 2023

 

 

En introduction l’IA-DASEN tient à nous donner un éclairage sur le département sur la période 2019-2022 avec en parallèle une comparaison avec le national.

Le E/C (moyenne élèves par classe)

  • dans la Marne

  • En REP+ en 2019 : 18,12 et en 2022 : 15,25

  • En REP en 2019 : 18,09 et en 2022 : 17,04

  • hors éducation prioritaire en 2019 : 21,84et en 2022 : 20,63

  • au national

  • en REP + en 2019 : 18,45 et en 2022 : 16,99

  • en REP en 2019 : 18,68 et en 2022 : 17,48

  • Hors EP en 2019 : 22,43 en 2022 : 21,37

     

Il fait le constat en comparaison avec le national que nous avons une diminution du taux d’encadrement. Il est conscient que cela ne signifie pas toujours sur le terrain une réalité du métier plus facile mais on ne peut l’ignorer.

Sur les priorités définies : il rappelle son attention aux structures pédagogiques et aux effectifs.

J’aurais pu proposer beaucoup plus de mesures en lien avec la démographie, annonce-t-il. ( - 2705 élèves dans le département depuis trois ans et sur le même temps un bilan de + 5 postes)

Le travail fait vise prioritairement à une équité départementale, conclut-il son introduction.

 

Sur le contexte :

Le recteur à présenté la répartition des moyens qui est de – 11 pour la Marne.

Pour la rentrée 2023 les prévisions sont de -515 élèves.

Deux priorités nationale doivent être réalisées :

  • Achèvement des dédoublements en grandes sections REP.

  • Plafonnement à 24 élèves hors éducation prioritaire pour les grandes sections, les CP et les CE1

Pour rappel : le ministère ne prend en compte pour cette mesure que les 3 niveaux GS, CP, CE1. On ne comptabilise pas les doubles niveaux avec les sections en dessous ou au dessus (ex : MS- GS ou CE1- CE2 ne sont pas concernés)

 

Ecole inclusive :

Poursuite d’abondement du dispositif ULIS avec une implantation.

 

Sur les décharges supplémentaires de direction l’IA-DASEN nous dit qu’il n’a pas arrêté le processus. Il en conserve si il y a une difficulté d’exercice identifiée.

Sur les primarisations, il déclare y être favorable (dans la mesure du raisonnable, entre 5 et 10 classes) quand elles permettent des gains de décharge. Il ne le fait que que quand il y a un accord globale des acteurs concernés.

 

L’IA-DASEN souhaite une cohérence dans les implantations et les retraits car la démographie n’est pas égale selon les secteurs.

Le nombre de mesures potentielles était beaucoup plus conséquent. Le but est d’aller vers plus d’équité.

Dans les retraits il est allé plus loin que l’engagement présidentiel dans le hors éducation prioritaire. Pas d’école au taux moyen supérieur à 24 après retrait de poste.

Il faut aussi que les personnels sachent que si il y a un retrait cela vise à améliorer une situation là où c’est nécessaire.

 

Les implantations.

Éducation prioritaire : implantations pour démographie

  • EE la Neuvillette - Reims

  • EE Petit Betheny La Marelle

  • EP Joliot-Curie à Reims

 

Les retraits pour démographie en REP

  • EM Galilée à Reims

  • EE Gallieni à Reims

  • EM Charpentier de Reims

  • EM Hippodrome de Reims

  • EE Barthou de Reims

  • EE Louis Pasteur à Vitry-le-François

 

Les implantations pour dédoublements :

en REP +

  • EM Galilée (GS)

  • EM Provencaux-Auvergnat à Reims (GS)

  • EE Gallieni à Reims (CP-CE1)

en REP (GS)

  • EM Trois Fontaines à Reims + 2

  • EM Billard-Legros à Reims+2

  • EM la Ribambelle à Bétheny + 1

  • EM la Neuvillette Jean-Jaurès à Reims +1

  • EM Paul Bert - Pottelain à Reims +1

  • EM Ravel-Franchet à Reims+ 1

  • EM Avranches +1

  • EP Condorcet à Pargny sur Saulx +1

  • EP Gilberte Droit à Reims +1

 

De nombreuses écoles bénéficient d’une absence de retrait ce qui fait qu’avec 11 ETP on peut dédoubler 27 classes sur les 36 classes potentielles (75 % car pas de locaux pour les autres)

 

Pour CP-CE1

  • EE Paul Bert

  • EE Prieur de la Marne à Reims

 

Retraits au titre de la démographie sur les dédoublements

  • EM Barthou en GS

  • EE Maurupt le Monthois en en CP CE1

  • EE la Neuvillette en CP CE1

  • Groupe scolaire Marcel Aymée à Sermaize les Bains en CP CE1

  • EE.Hippodrome en CP CE1

  • EE Galilée en CP CE1

  • EE Docteur roux en CP CE1

  • EE Provencaux en CP CE1

  • EE Blanche Cavarrot en CP CE1

  • EE Trois fontaines en CP CE1

  • EE Ravel Franchet en CP CE1

  • EP Joliot Curie en CP CE1

 

Hors éducation prioritaire

implantations pour démographie

  • EP Bezannes+2

  • EE Congy +1

 

Pour plafonnement à 24 des grandes sections : 11 implantations

  • EM Anquetil

  • EM Clairmarais

  • EM Emile Zola

  • EM Gerbault

  • EM La Pérouse

  • EM Le petit Prince à Saint-Memmie

  • EM Vallée Saint-Pierre

  • EP Champigny

  • EP Courlandon

  • EP Val de Vesle

  • EP Clovis Jacquier à Châlons en champagne

 

Retraits pour raisons démographiques

  • EM I. Robequin de Conflans sur Seine

  • EM Horticulture à Epernay

  • EM Jancelins à Epernay

  • EM Belle Noue : le dispositif des – de trois ans qui disparaît

  • EM Frignicourt

  • EM Pommery de Reims

  • EM Général Carré de Reims

  • EM Turenne de Reims

  • EM Adriatique de Reims

  • EM Saint-Remy-sur-Bussy

  • EM Tours-sur-Marne

  • EE d’Anglure

  • EE d’application Jules Ferry à Châlons en Champagne

  • EE Croix Jean Robert à Châlons en Champagne

  • EE les Vignes Blanches à Epernay

  • EE du Mesnil-sur-Oger

  • EE Saint-Exupéry de Mourmelon

  • EE Voltaire de Reims

  • EE Ruisselet de Reims

  • EE Saint Martin D’Anblois

  • EE Saint Rémy-sur-Bussy

  • EE Centre de Sézanne

  • EE Emile Bruyant de Taissy

  • EE Alexis Conio de Witry les Reims

  • EP de la Sommesoude à Chaintrix-Bierges

  • EP de Cramant

  • EP de l’Ardre à Crugny

  • EP Marcel Jerger de Fromentières

  • EP de Mardeuil

  • EP Sculpteur Jacques de Reims

 

Dédoublement à moyens constants

  • EM Sermaize-les-Bains

  • EM. du Hamois Louis Pasteur à Vitry-le-François

  • EP Cheminon

 

Sur l’école inclusive :

1 ULIS à EE Blanche de Navarre à Vertus Blancs-Coteaux pour mieux couvrir un secteur géographique.

EE Avranches regroupement des deux dispositifs de déficients auditifs de Fandres et Gilberte Droit, + une décharge supplémentaire + 0,25 pour accompagner la mise en place de ces deux dispositifs.

 

Fermeture d’écoles :

Sainte-Marie du lac et Hauteville vont fermer.

EP François Lemaire à Thiéblemont-Faremont accueillera 13 élèves et 8 autres iront vers les écoles de Moëlains et Valcourt dans le cadre d’un accord entre département.

 

Fermeture de l’EE Verrière et donc du RPID. Reste Villers-en-Argonne avec plus 14 élèves et donc une ouverture sur cette école.

 

Structures modifiées :

 

Fusion sur Ay en Champagne d’Aubrac et Pierlot qui fusionnent sur Pierlot. Cela fait 5+5 classes soit une demi décharge.

Primarisation :

  • Saint Remy-sur-Bussy : 2 + 4 , donc 0,33 de décharges

  • Croix Jean Robert à Châlons en Champagne : 3+ 6= 9 classes soit 0,5 de décharges

  • Cormicy : 3+5 = 0,33 de décharge

  • Mourmelon le Grand : école du Terme Hilaire. 5+9 = 14 soit une décharge totale

  • + 1 implantation d’un support PEMF en maternelle

  • + 1 implantation d’un support PEMF sur EE la Neuvillette

  • Ambonnay 2+ 3 soit 0,25 de décharge

  • Courtisols 3+ 5 soit 0,33 de décharge

  • Bergères les Vertus 1 + 2

 

Décharges supplémentaires de direction - renouvellements

  • EM Hippodrome +017

  • EE Martin Peller +0,17

  • EE Louis Pasteur maintien + 0,25

  • EP 3 rivières Heiltz-le-Maurupt + 0,17

  • EP Paul Fort Vitry + 0,17

  • EP Jules Verne – Jean Mermoz Vitry-le-François +0,08

  • EE Carré + 0,25

  • EM Carré + 0,08

  • EP Verzenay +0,25

  • EE des Crayères +0,25

  • EP Fères Champenoises + 0,17

  • EE Paul Lapie de Châlons : normalement 0,5, reste à 0,75 soit + 0,25

  • EM Verbeau à Châlons + 0,17

  • EE Ferdinand Buisson à Châlons + 0,17

  • EP Mont Saint-Michel Châlons + 0,17

  • EE SNCF + 0,17

 

Régularisations de décharges suite à augmentation du nombre de classes

  • EM Provencaux,

  • Ravel Franchet

  • EM petit Prince Saint-Memmie

  • EM Vallée Saint-Pierre

 

Nouvelles demandes (la plupart pour accompagner des fermetures)

  • EE centre Sézanne +0,17

  • EE Mesnil-sur-Oger + 0,25

  • EP Cramant + 0,25

  • EM Frignicourt +0,25

  • EE Mazarin +0,17

  • EP Pont de Muire +0,17

  • EE Avranches +0,17

  • EM Horticulture + 0,25

 

Remplacement

+ deux postes de brigade

En juin si il reste des moyens on les mettra en création de brigades.

 

Un dispositif UEMA pourrait être accordé par le ministère : il irait à l’EM Jancelins.

 

Les représentants du Sgen-CFDT ont voté contre cette carte, non pas pour contester le travail minutieux des services de la DSDEN 51 et le sens de l’équité de l’IA-DASEN mais pour souligner que l’insuffisante dotation nationale et les contraintes qui l’accompagnent obligent à des arbitrages qui malgré tous ces efforts ne pourront être totalement équitables.

La prochaine étape sera le CDEN du 23 Mars.

 

Tout nouvel élément qui pourrait influer sur une mesure vous concernant peut encore être remonté au DASEN.

 

 

 

3 visiteurs Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2024

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES

MARNE
15 bd de la Paix - REIMS
09 63 65 46 32
[email protected]



Permanences :
Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)

ARDENNES
21 rue JB Clément - CHARLEVILLE
06 85 26 32 41 (1er degré)
06 75 45 39 81 (AESH, AED, contractuels)
06 45 73 24 78 (Tous type de dossier)
[email protected]

Permanences :
Mercredi 14h-16h
Jeudi (toute la journée)

AUBE
2,A Bd du 1° Ram - TROYES
03 25 73 53 57
[email protected]



Permanences :
Mercredi (après-midi)
Jeudi (toute la journée)

HAUTE-MARNE
29 rue Bouchardon- CHAUMONT
06 45 73 24 78
[email protected]



Permanences :
Rendez-vous téléphonique




Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins statistiques et de personnalisation. J'ai compris