824
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies     

Nouvel Inspecteur d'Académie dans les Ardennes : le Sgen-CFDT force de propositions


MAJ du 31 mars 2016 - Source :
Mercredi 23 mars, le Sgen-CFDT Champagne Ardenne (Agnès EVRARD, Brendan COLOBERT, Julien DURUISSEAU) a été reçu en audience par Didier Déleris, nouvel Inspecteur d'Académie-DASEN des Ardennes.

Conditions de travail

Le Sgen-CFDT a demandé que le CHSCT départemental soit systématiquement consulté en amont des projets de fermeture ou fusion d'écoles ou de collèges. Le Sgen-CFDT veillera dans les instances adéquates à la saisine du CHSCT chaque fois que nécessaire.

L'Inspecteur d'académie a entendu cette demande.

Le Sgen-CFDT a demandé
que l'administration veille à la bonne diffusion des informations sur le CHSCT (notice de présentation, coordonnées des comités et des interlocuteurs, notice d'utilisation des registres), notamment dans le Premier degré.

L'Inspecteur d'académie est partisan d'une information à tous les personnels la plus complète et la plus transparente sur ce sujet et veillera à ce qu'elle soit faite dans toutes les réunions de pré-rentrée : des directeurs, des conseils des maîtres...

Le Sgen-CFDT a indiqué la nécessité que la simplification des tâches des directeurs tendent vers un allègement en prenant appui sur les bonnes pratiques identifiées dans les autres départements et sur la charte de confiance signée entre le Sgen-CFDT, le SE-UNSA, le SI-EN-UNSA et GDID.

L'Inspection académique a répondu qu'elle ne ressentait pas de malaise chez les directeurs régulièrement rencontrés, notamment chez les derniers nommés qui disposent d'une formation continue. Elle prendra connaissance de la charte de confiance.

Formation continue dans le Premier degré

S'appuyant sur l'enquête réalisée en ligne auprès des collègues du Premier degré, le Sgen-CFDT a proposé que les délais d'inscription au PAF soient davantage étalés après la rentrée scolaire de septembre.

L'Inspection académique a indiqué qu'il était difficilement envisageable de reporter la clôture de l'inscription aux stages de la formation continue au risque de perdre jusqu'à deux mois de l'année scolaire pour placer les stages.

Il a souligné l'absence de mutualisation des productions des participants aux formations.

L'Inspection académique a parfaitement entendu cette problématique et indiqué que l'ouverture d'un espace de mutualisation sur le site académique est en cours sur le modèle des espaces pédagogiques disciplinaires du Second degré.

Il a également souligné une certaine inadéquation entre les contenus des formations et les attentes des collègues, celles-ci portant par exemple sur la pédagogie Montessori ou les intelligences multiples.

L'Inspection académique a indiqué que ce type de formation existe déjà mais qu'il y a peut-être un problème de lisibilité de l'information.

Il a insisté enfin sur les problématiques liées à Magistère : difficultés techniques, durée indicative sous-évaluée, isolement des enseignants devant l'application...

Magistère est un outil en construction permanente. Il doit encore évoluer pour permettre aux équipes de travailler collectivement sur certaines sessions.

AESH

Le Sgen-CFDT a rappelé plusieurs revendications fortes sur le dossier des AESH et posé plusieurs questions :
  • un exercice effectif de la bienveillance demandée par la circulaire aux services pour le passage d'AVS en CDD d'AESH ;

  • application stricte de la circulaire quant à la quotité de service qui ne doit pas être inférieur lors du passage en CDI à ce qu'il était en CDD. Le Sgen-CFDT a demandé un état des lieux chiffrés sur ce point ;

  • pas de contrats avec une quotité inférieure à 70 % ;

  • un groupe de travail départemental spécifique aux AESH ;

  • quelle mise en place de la formation ou d'une VAE pour le nouveau diplôme ,

  • rappel aux chefs de service de la distinction entre les missions d'AESH et celles d'AED ;

  • nécessité d'une formation continue effective et liée au métier.

La demande d'un groupe de travail a été acceptée. Les réponses aux questions posées seront apportées au cours de ce groupe de travail. D'ores et déjà, c'est le GRETA qui sera chargé de la mise en place d'une formation et de la VAE par rapport au diplôme créé en janvier. Un rappel sera fait aux chefs de service sur la différence entre les AESH et les AED.

Réforme du collège

Le Sgen-CFDT a rappelé sa demande d'une formation sur site et sur temps de service des personnels qui sont fortement sollicités par la mise en ouvre de la réforme et des nouveaux programmes. Il a souligné que, contrairement à d'autres académies, il n'y a pas dans les Ardennes de manipulations douteuses dans l'attribution des moyens. Le Sgen-CFDT a demandé qu'une véritable politique de diversification des langues vivantes soit enclenchée, de même qu'au niveau académique et s'accompagne d'une vigoureuse politique de formation continue en langues vivantes des professeurs des écoles.

L'Inspecteur d'académie a répondu que la réforme n'en est qu'à ses débuts et qu'en particulier la diversification est en construction. Elle s'appuie pour l'instant sur l'existant.

Dialogue social

Le Sgen-CFDT a souligné son attachement à un dialogue social transparent et direct dans le département et non à l'opposition stérile de deux monologues. Le Sgen-CFDT entend être une force de propositions et un acteur du dialogue au service de tous les personnels et de toutes les réussites pour les élèves.

L'Inspecteur d'Académie propose des rencontres bilatérales 2 ou 3 fois par an afin de faire vivre, dans le respect des instances, un dialogue social direct, régulier et transparent.

Réseaux des écoles et collèges

Le Sgen-CFDT a indiqué n'avoir pas d'opposition de principe à des évolutions des écoles et des collèges pour autant que ces évolutions se fassent en toute transparence vis-à-vis des collègues concernés. Il a indiqué qu'il demandera la saisine du CHSCT en amont de toute évolution.

L'Inspecteur d'académie a souligné que le dossier des réseaux des écoles et collèges n'est pas clos. Trois maîtres mots guideront son action sur le sujet : sérénité, concertation, pas de précipitation. Il a entendu la demande de saisine du CHSCT.


4 visiteurs Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2019

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES
MARNE 15 bd de la Paix - REIMS 09-63-65-46-32 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.frPermanence le Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)
ARDENNES 21 rue JB Clément - CHARLEVILLE 06-85-26-32-41 (1er degré)
06-75-45-39-81 (AESH, AED, contractuels)
06-45-73-24-78 (Tous type de dossier)
sgen.cfdt.08@wanadoo.frPermanence le Jeudi (toute la journée)
AUBE 2,A Bd du 1° Ram - Troyes 03-25-73-53-57 sgen.cfdt.aube@wanadoo.frPermanence le Lundi (toute la journée)
Mercredi (après-midi) et Jeudi (matin)
HAUTE-MARNE 29 rue Bouchardon- CHAUMONT 06-45-73-24-78 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.fr RDV téléphonique


Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion