En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies     
Réunion d'adhérents du mardi 8 février 2011 - Sgen-CFDT Champagne Ardenne 434

Réunion d'adhérents du mardi 8 février 2011


MAJ du 10 février 2011 - Auteur : Sgen-CFDT Champagne ArdenneRejoignez-nous : bulletin d'adhésion dans le menu de gauche
Nous remercions tous les participants à la réunion qui nous ont permis d'échanger sur la situation dans leur école et les différentes difficultés rencontrées.

La situation dans les écoles ou comment continuer à faire classe dans des conditions si difficiles ?

1) Fonctionnement et devenir des RASED:
Les RASED souffrent de la baisse de leurs effectifs, ne permettant pas une prise en charge correcte des élèves, Les équipes peinent à comprendre les répartitions faites entre les écoles qui dépendent aujourd'hui des circonscriptions alors que l'enseignant spécialisé était autrefois rattaché à une école. A noter que selon l'IA, la répartition des psychologues sur les écoles s'est faite en fonction d'un calcul permettant à chacun d'avoir «le même nombre d'élèves».

Les campagnes posent problème: « ça fait longtemps qu'on ne les voit plus...» Les enseignants spécialisés s'y rendent de moins en moins en raison des trajets à effectuer qui ne sont plus pris en compte dans la répartition, et qui pénalisent les maîtres spécialisés envoyés dans ces zones. Nous avons aussi évoqué l'existence de certains postes E «gelés» pour mieux passer inaperçus lorsqu'ils disparaîtront...

Nous avons rappelé les toutes dernières informations concernant les départs en formation dans l'ASH: sont privilégiées les options plus «lourdes» (handicap auditif, déficients mentaux...) au profit des options plus courantes (E, G). Le budget des premières étant coûteux, il ne reste plus de moyens pour les secondes. N'est-ce pas un moyen de faire disparaître les maîtres E progressivement? C'est la question que le Sgen a posé lors de la dernière CAPD.


2) Intégration d'enfants
De plus en plus d'intégrations dans les écoles sans moyens pour gérer les élèves et sans dialogue réel avec les structures dont ils relèvent (ITEP...). On ne peut plus « faire classe » de la même façon dans le cas d'intégration d'enfants en lourd handicap. Lorsque celui-ci induit des comportements dangereux pour l'enseignant et le reste de la classe, l'enseignant se retrouve SEUL.... Les interventions d'IEN dans ces cas sont quasi inexistantes. Une collègue souligne également que les représentants de la municipalité de Reims sont la plupart du temps absents des conseils d'école.
Que faire quand on n'y arrive plus ?


3) Rôle et intervention du CHS
Nous avons rappelé l'existence de l'IEN hygiène et sécurité : M. HOURRIEZ qu'il est possible de contacter dans ces situations limites, pour signaler les risques que présente un élève dans ses comportements. (contact mail de M. HOURRIEZ )

Il existe aussi d'un cahier hygiène et sécurité où le personnel peut consigner ce genre de situations et tout dysfonctionnement dans l'école de manière générale. Cela permet d'avoir un « historique » avant de tirer la sonnette d'alarme.


4) Ouvertures et fermetures de classes:
Les règles sur les seuils n'existent pas. Chaque académie fait et défait ses propres règles.

Dans la Marne à ce jour, l'ouverture d'une classe se décide à partir de 27 élèves en moyenne par classe et de même pour une fermeture. L'année dernière c'est en début de CTP que nous avons appris que les élèves de CLIS n'apparaissaient plus dans le calcul des moyennes.

Les CP à moins de 25 élèves par classe ne sont plus une priorité!!!! Les équipes tentent de maintenir ces effectifs mais avec la pression des collègues qui ont des classes surchargées combien de temps cela va -t-il durer?

Nous avons discuté des incitations à regroupement d'écoles. Les collègues rappellent que certaines écoles de campagne sont très récentes (moins de 5 ans) par volonté de la commune de maintenir la proximité pour les habitants, qu'il sera difficile de faire accepter aux communes la suppression de leur école (mais en dernier ressort c'est toujours l'Etat qui octroie le budget). Nous avons également parlé de l'organisation projetée par l'Education nationale : un principal de collège et des adjoints s'occupant de la direction des écoles du périmètre. Pas de récentes nouvelles à ce sujet.

Comment se débrouille une école sans un directeur humainement présent dans les locaux ? Là encore, les collègues feront fonction par la force des choses sans être déchargés et sans compensation?


5) Aide personnalisée
Rappel des différentes consignes selon les circonscriptions. Il n'y a aucun texte précis dans lequel est écrit ce qui est véritablement imposé dans le temps des AP. Ce temps peut être utilisé pour d'autres types d'actions? : ateliers tournants (ex.théatre), autres projets voire auto-formation. Nous nous renseignons auprès des IEN.



4 visiteurs Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2019

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES
MARNE 15 bd de la Paix - REIMS 09-63-65-46-32 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.frPermanence le Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)
ARDENNES 21 rue JB Clément - CHARLEVILLE 06-85-26-32-41 (1er degré)
06-75-45-39-81 (AESH, AED, contractuels)
06-45-73-24-78 (Tous type de dossier)
sgen.cfdt.08@wanadoo.frPermanence le Jeudi (toute la journée)
AUBE 2,A Bd du 1° Ram - Troyes 03-25-73-53-57 sgen.cfdt.aube@wanadoo.frPermanence le Lundi (toute la journée)
Mercredi (après-midi) et Jeudi (matin)
HAUTE-MARNE 29 rue Bouchardon- CHAUMONT 06-45-73-24-78 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.fr RDV téléphonique


Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion