En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies     
Réunion au ministère sur le thème de la direction d'école - Sgen-CFDT Champagne Ardenne 1013

Réunion au ministère sur le thème de la direction d'école


MAJ du 20 juin 2013 - Auteur : Sgen-CFDT Champagne ArdenneRejoignez-nous : bulletin d'adhésion dans le menu de gauche
Direction d'école : le Sgen-CFDT demande d'aller au-delà des mesures d'urgence
Le ministère a invité les organisations syndicales représentatives à une réunion sur la direction d'école ce mardi 18 juin 2013.

Il s'agissait d'annoncer des mesures sur l'aide administrative et éducative aux directeurs et aux écoles et présenter des pistes de travail sur la direction d'école pour prendre l'avis des organisations syndicales.

Trois pistes d'évolution sur la direction d'école:
  • la place et les missions des directeurs d'école ;
  • la formation et l'accompagnement des parcours professionnels ;
  • la valorisation de la fonction.


AIDE ADMINISTRATIVE ET EDUCATIVE AUX ECOLES PRIMAIRES

Le ministère a annoncé le recrutement de 10 000 contrats aidés à la rentrée.
Une circulaire précisera les critères d'attribution prioritaires ainsi que le cadre des activités qui seront confiées à ces personnels recrutés par contrats aidés (CUI - CAE). A la différence des recrutements précédents, les profils recherchés sont des jeunes avec au moins le baccalauréat. Le temps de travail et les modalités de rémunération seront par contre identiques. Le ministère souhaite un accompagnement et un suivi des bénéficiaires.


PISTES D'EVOLUTION SUR LA DIRECTION D'ECOLE

La place et les missions des directeurs d'école
La fonction de direction d'école est définie par des textes de 89 qui ne correspondent pas à la réalité d'aujourd'hui même si l'accord de 2006 a acté certaines évolutions. Les évolutions sont nombreuses surtout si on intègre celles prévues dans la loi sur la Refondation: « plus de maîtres que de classe », articulation école-collège, handicap, évaluation, PPRE, projets, partenariats, sécurité, numérique, etc.
La Dgesco propose la mise en place d'un référentiel métier qui pourrait préciser les activités, capacités, et compétences attendues des directeurs d'école autour de l'animation pédagogique, de l'organisation de l'école, des relations avec les partenaires.
Ce référentiel serait l'occasion de remettre à plat l'ensemble des missions et reconnaître les responsabilités très importantes qui pèsent sur les directeurs d'écoles.

La formation et l'accompagnement des parcours professionnels
  • le recrutement : l'entretien et la commission pour accéder à la direction seraient obligatoires, y compris pour ceux ayant déjà assuré un intérim. L'encadrement des intérims de direction doit être plus important.
  • l'affectation : il s'agit d'améliorer l'adéquation entre le poste et le profil des candidats. Les directions ne sont pas toutes identiques. Certaines nécessitent d'avoir acquises une certaine expérience pour y accéder.
  • la formation : Aujourd'hui, il est prévu 3 semaines avant la prise de fonction et 2 semaines au cours de la première année. Dans les faits, toutes les semaines ne sont pas assurées. De plus, les modalités de formation sont différentes suivant les départements. Il y a nécessité d'harmoniser les pratiques sur l'ensemble du territoire et prévoir une formation continue spécifique au directeur qui aujourd'hui n'existe pas. Les pistes de travail avancées : une certification (voir une validation des acquis de l'expérience qui passerait par les ESPE), des échange de pratiques, un tutorat, des formations à distance.

La valorisation de la fonction
Deux pistes :
  • avancement pour l'accès à la hors-classe : dans les mesures possibles, il y a un avancement à la hors-classe facilité, un avancement d'échelon au grand choix ou bien la mise en place d'un grade fonctionnel. Un protocole d'inspection spécifique serait élaboré qui garantirait qu'au moins la moitié de la note repose sur les fonctions de directeur d'école.
  • décharge de direction : Il est proposé de mettre fin à la possibilité d'avoir un temps partiel pour obtenir un poste de direction. Sur les décharges de direction, l'hypothèse serait de permettre aux Dasen de mieux prendre en compte la situation de chaque école dans l'attribution des décharges qui pourraient reposer aussi sur le nombre de personnels (Rased, maîtres supplémentaires, etc.) ou le type de structure implantées (Clis, ... ) dans l'école que sur le seul critère du nombre de classes. Le ministère propose aussi d'accorder plus de souplesse pour l'attribution de décharges au moment de la rentrée scolaire. Pour le rural, il faut envisager le rôle de coordonnateur sur plusieurs écoles. Enfin, des pistes sont envisagées pour décharger les directeurs des obligations liées aux 108 heures.

Le calendrier de discussion est prévu entre septembre et décembre autour de ces trois axes. Le travail envisagé abordera en premier la question des missions, les deux autres points en découlant.

D'autres discussions auront lieu sur d'autres points : Rased, conseillers pédagogiques, etc.



3 visiteurs Plan du site     Mentions légales     © Sgen-CFDT Champagne Ardenne 2019

ADHÉSION
Qui sommes nous ?
Pourquoi Adhérer ?
La cotisation
Bulletin d'adhésion
Nos comptes
ESPACES PRIVÉS
Espace réservé
SITES CONNEXES
Sgen-CFDT
Sgen-CFDT en régions
SGEN +
CFDT
CFDT FP

NOS DÉLÉGATIONS DÉPARTEMENTALES
ARDENNES 21 rue JB Clément - CHARLEVILLE 06-85-26-32-41 (1er degré)
06-75-45-39-81 (AESH, AED, contractuels)
06-45-73-24-78 (Tous type de dossier)
sgen.cfdt.08@wanadoo.frPermanence le Jeudi (toute la journée)
AUBE 2,A Bd du 1° Ram - Troyes 03-25-73-53-57 sgen.cfdt.aube@wanadoo.frPermanence le Lundi (toute la journée)
Mercredi (après-midi) et Jeudi (matin)
MARNE 15 bd de la Paix - REIMS 09-63-65-46-32 sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.frPermanence le Mardi (toute la journée)
Jeudi (toute la journée)
HAUTE-MARNE 29 rue Bouchardon- CHAUMONT 06-45-73-24-78 sgen-cfdt52@orange.fr Permanence le Jeudi (toute la journée)


Le Sgen-CFDT, un SYNDICAT GÉNÉRAL
Dans le champ professionnel de l'Éducation, le Sgen-CFDT est la seule organisation qui ne soit pas fondée sur le corporatisme.
Son organisation est au contraire territoriale, le plus souvent sur la base des académies, et regroupe l'ensemble des personnels de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche publique, de Jeunesse et Sports et de l'Enseignement Agricole Public. De cette manière, le Sgen-CFDT évite les replis catégoriels et égoïstes sur des intérêts particuliers qui, s'ils sont peut-être plus confortables, défendent au bout du compte bien mal les personnels et le service public d'éducation, puisqu'ils sont ainsi opposés aux autres salariés. Le Sgen-CFDT favorise le dialogue entre tous les personnels qui ne jouent plus les uns contre les autres, mais confrontent leurs points de vue pour aboutir à des revendications qui sont d'autant plus fortes qu'elles sont acceptées par tous. En outre, ce fonctionnement donne la possibilité de comparer les acquis dans les différentes catégories professionnelles, ce qui permet de revendiquer pour toutes ce qui a été obtenu pour une.
Mieux nous connaître : Le projet du Sgen-CFDT pour le système éducatif et pour les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS

Adhérer au Sgen-CFDT, c'est choisir un engagement solidaire face aux revendications éclatées, à l'arbitraire hiérarchique et aux pesanteurs administratives ou politiques.
Télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion